Accueil > action > Rroms et Occitanie en France > évènements culturels, artistiques et scientifiques > Rroms visibles / Rroms invisibles : mêmes combats

L’association Ternikano Berno organise la soirée culturelle en partenariat avec didattica et Le Vent Se Lève !

Rroms visibles / Rroms invisibles : mêmes combats

vendredi 14 mars 18h au Vent Se Lève ! Paris 19e

mercredi 5 mars 2014, par Léa Longeot

affiche - programme à télécharger

Réservation conseillée à didattica.asso@gmail.com

Programme de la soirée culturelle

  • Ouverture par Brahim Musić, président de l’association Ternikano berno, Jean-Pierre Chrétien-Goni, directeur du tiers-lieu Le vent se lève !, et Léa Longeot, directrice de l’association didattica


  • Introduction musicale de Djeko (Ternikano berno) et Mustafa Zekir, directeur du théâtre rrom Pralipe

  • Intervention poétique de Julián Demoraga

  • Allocution d’ouverture du Maire de Sevran, Stéphane Gatignon


Tables rondes et débats

Les Rroms roumains

  • Introduction et animation par Saimir Mile, Président de La voix des Rroms


Deux invités :

  • Cristi Padure, Rrom roumain, nouvel assistant à la chaire de rromani de l’INALCO de Paris, sous la direction de Marcel Courthiade, depuis septembre 2013.
    L’esclavage en Roumanie et son abolition en 1856-1857.
  • Radu-Stefan Ciobotea, Directeur adjoint de l’Institut Culturel Roumain de Paris
    Possibilités inexplorées pouvant aider les autorités des deux pays à mieux comprendre la situation des Rroms et à l’améliorer.


  • Débat avec le public



  • Intervention poétique de Kujtim Paćaku, poète rrom du Kosovo, traduction par Julián Demoraga, musique Mustafa Zekir




Les Rroms kosovars

  • Introduction et animation par Brahim Musić, et deux invités :
  • Cerim Bajrami, Ministre ajoint de la Diaspora de la République du Kosovo.
    Propositions pour la normalisation des Rroms kosovars et des relations avec la diaspora rromani kosovare. Les réponses des Rroms.
  • Muhamedin Kullashi, ambassadeur de la République du Kosovo (Cossovie) à Paris, professeur de philosophie à Paris 8.
    De la société pluriculturelle de l’Ex-Yougoslavie à la migration et la guerre.



Scène artistique

  • Efta, chansons rromanis d’Europe Orientale
  • Adrian Iordan (accordéoniste) et Tośa Vukmirović (saxophoniste), musiques traditionnelles d’Ex-yougoslavie et intervention d’un accordéonniste roumain.






Texte de Julian Demoraga, en soutien à l’évènement

« Il faut jour et nuit se tenir éveillé pour que la parcelle de la justice soit préservée. Il faut déjouer les nobles ruses qui leurrent les âmes nobles. Il faut absolument rompre avec un monde où rien n’est fait pour les pauvres, les écorchés, les sans défenses, les dépossédés. Absolument bouleverser l’inchangeante injustice. Sans tarder donner un monde à ceux qui sont jetés du monde parce qu’ils sont, justement, LE MONDE. Sans attendre et sans prudence stopper toute espoir d’embourgeoisement du cœur des humbles. Retirer les cris des estropiés des tables où des bouches affamées les dévorent au dessert. Sauver l’âme du peuple des pilleurs exploitants de l’ouragan de sang qui salissent le cri révolutionnaire en pure infamie. Absolument éviter toute amitié avec la canaille élitique. Répudier les dénonciateurs parmi lesquels pas un seul, homme, vrai, un seul de courageux. Vite le repos du corps, la paix du cœur la tranquillité de la conscience pour ceux qui auront passé leur vie à travailler, souffrir et à croire, sans raison, avoir passé dans ce monde sans rien vivre, sans rien comprendre. Une vie thésaurisée, mise de côté ? Non, merci ! Vivre tous ses jours sur un plan de liberté. Mais je suis un être naïf voir plutôt lâche, absurde en somme, ici, entre les murs et les souvenirs jaunis et les plantes bien arrosées qui, comme moi, se laissent docilement envelopper par le soleil en écoutant de la belle musique… Pendant que dehors, la furie se déchaîne. »

D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet