Accueil > action > ateliers d’architecture avec des habitants > à Louzy (Deux-Sèvres), un bar associatif > Ateliers participatifs pour un bar associatif à Louzy (Deux-Sèvres)

Ateliers animés par Karine Durand et Matthieu Reina pour didattica

Ateliers participatifs pour un bar associatif à Louzy (Deux-Sèvres)

août / septembre 2016

vendredi 14 octobre 2016, par didattica, Karine Durand, Matthieu Reina

La définition du bar associatif de Louzy dans les Deux-Sèvres a donné lieu à quatre ateliers participatifs (les deux premiers en centre aéré auprès d’enfants âgés de 6 à 11 ans en août 2016, les deux autres ouverts à toute la population dans une salle communale en septembre 2016).


Ces ateliers menés par l’association didattica ont été animés par Karine Durand et Matthieu Reina, architectes. Près d’une cinquantaine de participants (adultes et enfants compris) ont répondu à l’invitation sur les quelques 1300 habitants que compte la commune.


Le travail de didattica a consisté à faire émerger la parole des habitants au travers de différents exercices maniant écriture, dessin ou représentation en maquette.
De grandes thématiques d’activités ont ainsi été identifiées, communes aux enfants et aux adultes.

Les habitants ont pu déterminer leurs besoins, leurs attentes et les pistes d’organisation de ces activités. Celles-ci seront animées et encadrées par des personnes ressources ou des personnes relais qui se sont manifestées au sein des participants. L’objectif même d’un chantier participatif pour la transformation du lieu a reçu de nombreux échos. L’architecte maître d’oeuvre désire en effet recourir à une association qui sera composée des habitants motivés pour s’investir dans une part du chantier, sous son contrôle. La méthode chère à didattica de « chantier école » prendra ici tout son sens jusque dans son aboutissement architecturale et nous l’espérons, même au-delà, dans son fonctionnement quotidien.

Le recours à la maquette a servi à la validation collective en deux étapes :

  • Rassemblés autour de la maquette du site, les participants ont débattu de leurs différents points de vue et des options de fonctionnement et d’utilisation de l’espace. Il est apparu que la poly-activité caractérisera la plupart de ces espaces qui sont de fait limités en surface. De plus, il a été mis en évidence que certaines activités ne pourront trouver place dans le bâtiment mais devraient donner matière à développement sur les autres projets du bourg actuellement à l’étude.
  • La présentation de la maquette réalisée par les enfants du centre de loisirs louzéen a été présentée à l’assemblée afin d’aboutir à la synthèse du projet en conciliant les propositions des adultes et des enfants.



    Ce travail participatif a donné lieu à la rédaction d’un cahier des charges de la maîtrise d’usage à destination des élus et des maîtres d’œuvre mais aussi des futurs usagers.
    Cette démarche est porteuse pour l’association. Elle répond aux souhaits des élus de démocratiser la production architecturale, et aux désirs des citoyens de prendre une part active à l’élaboration de leur cadre de vie.
    Un appel auquel nous répondons présent.

Articles dans la Nouvelle République


D I D A T T I C A | Copyright © 2002-2017 | Tous droits réservés | Nous contacter
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception du site : Teddy Payet